Livraison 3-5 jours ouvrés

mon compte

Mon compte

panier

Panier

17 avril 2020

Le masque liege, une alternative au masque jetable !

Depuis quelques semaines nous pouvons voir un véritable défilé de masques dans les rues ! Des masques en papier, des masques médicaux, des masques en tissus, en plastique, voire même en chaussures ou serviettes hygiéniques… Quand il s’agit de protection les gens débordent d’imagination ! Nous avons donc voulu également apporter notre contribution dans ce défilé avec la fabrication d’un nouveau type de masque, le masque liege qui comme les masques en tissus représente une alternative aux masques jetables. On vous en dit plus dans cet article.

Le liège qu’est-ce que c’est ?

« Le liège, c’est pas ce qu’on utilise pour boucher les bouteilles de vin ? »
Exact ! Aujourd’hui, plus de 80% de la production mondiale de liège est utilisée pour fabriquer des bouchons, mais il a également de nombreuses autres utilités. Mais d’abord, un peu de culture ! Le liège est un matériau naturel qui est constitué par l’écorce du chêne-liège. Le chêne liège est un arbre qui pousse dans les pays du bassin méditerranéen (Sud de la France, Espagne, Afrique du Nord…). C’est un excellent isolant thermique et acoustique et il est imperméable. Sa conservation dans le temps est excellente. Il est d’ailleurs classé comme étant l’une des matières organiques les plus durables. Son entretien est très facile et se fait à l’aide de savon et d’eau.
Voilà le liège que nous utilisons pour fabriquer nos masques de protection.

La majeure partie de la production mondiale de liège est aujourd’hui assurée par le Portugal, qui est suivi par l’Espagne et l’Algérie.

Longtemps délaissé car jugé trop désuet, on a aujourd’hui appris à lui donner différents aspects (coloration, vernissage…) afin de le rendre plus populaire.
En effet, il est largement utilisé de nos jours dans de nombreux domaines comme la mode, la décoration, la construction…

Il représente également une excellente alternative au cuir.
Ainsi, dans un monde où les matériaux d’origine animale ont de plus en plus de mal à trouver leur place, le liège constitue un produit de choix. On voit alors émerger de nombreux produits à base de liège tels que des selles de cheval ou des objets de maroquinerie…

 

Alors pourquoi ne pas s’en servir aujourd’hui pour lutter contre l’épidémie du Coronavirus ? Notamment en utilisant un masque en liège ?

Pourquoi est-il important de trouver des alternatives aux masques jetables ?

Qui dit masque jetable dit masque à usage unique, donc que l’on doit jeter après chaque utilisation – logique !

La durée de vie d’un masque varie selon le type de masque mais en moyenne elle est de 4h.
Donc pour une journée de 12h, il convient alors d’utiliser 4 masques différents.
Si l’on prend l’exemple d’un français qui passe 12h de son temps à l’extérieur par jour (pour le travail, les courses…) 5 jours par semaine.
On a donc une utilisation de 20 masques par semaines au minium.

Multipliez ça par le nombre d’habitants en France… On part donc sur une base de plusieurs millions de masques par semaine !

 

La france en incapacité à fournir des masques

Premier problème avec ce chiffre : la capacité de la France à fournir ces masques.

Effectivement, depuis le début de l’épidémie nous sommes face à une pénurie de masques médicaux jetables.
Le président, Emmanuel Macron, a annoncé lors de sa visite d’une usine de fabrication de masque à Angers, que la France sera capable de produire 15 millions de masques par semaine d’ici fin Avril.

Ce chiffre reste malheureusement insuffisant pour couvrir les besoins de l’ensemble de la population française.

Ainsi il est indispensable de passer par des alternatives avec notamment les masques réutilisables : masque en tissus, masque en cuir, et notre guest star le masque liege.
Toutes les alternatives sont bonnes à prendre !

 

Le masque jetable et son impact sur l’environnement

Second problème, moins embêtant à court terme, mais dont il ne faut pas négliger les conséquences à long terme ! Celui de l’impact environnemental.

Car que deviennent tous ces masques jetables ?
Si pour la plus part ils sont traités dans des centres de déchets, malheureusement une part non négligeable d’entre eux sont abandonnés dans la nature.

À Hong-Kong par exemple, ce sont des dizaines et des dizaines de masques qui sont retrouvés sur les plages depuis le début de l’épidémie.

masque liege anti pollution

Pourquoi opter pour le masque réutilisable ?

Ainsi avec un masque réutilisable, on diminue de manière drastique le nombre de déchets.

Et ceci est d’autant plus vrai avec le masque liege, qui par son excellente conservation en fait un masque durable dans le temps.

De plus, le masque liege est 100% naturel; fabriqué à partir de bouchons de liège recyclés et son exploitation ne nécessite pas de couper la totalité de l’arbre. En effet, pour obtenir du liège il suffit simplement d’extraire l’écorce de l’arbre et de laisser ensuite l’arbre se régénérer par lui-même !

Autre point important, le masque liege est entièrement produit en France, on peut donc enlever tout l’impact négatif de l’importation sur l’environnement!
La classe non ?

Le masque liege : comment ça marche ?

On vous l’a dit, le liège regorge de propriétés plus utiles les unes que les autre !

Il serait donc dommage de ne pas exploiter ce matériau aux nombreuses vertus dans la crise du Coronavirus !

C’est ce que nous avons fait en l’utilisant en tant que matière première dans la confection de masques. Laissez nous vous expliquer le concept !

 

Le concept de notre masque liege

Le masque liege est constitué d’une devanture en liège derrière laquelle se trouve une doublure en tissus homologué. Celui-ci assure une protection maximale envers les virus. De plus, il est changeable / lavable !
Ainsi on associe ici les propriétés d’isolation du liège et du tissu afin de conférer une protection maximale.

Un autre point positif pour notre masque de protéction, toutes les parties du masque liege sont réutilisables :

  • la doublure en tissus est à changer et passer à la machine à laver ;
  • la devanture est à nettoyer à l’aide d’un gel hydro alcoolique ou de savon. On peut même le passer à la machine à laver sans risques d’abimer le liège !

Le masque liege constitue donc une excellente alternative au masque jetable, tant sur l’aspect protection qu’écologique !

Autre plus du masque liege… Nous lui ajoutons une touche colorée avec la possibilité d’avoir un masque en couleur d’origine, noir, bleu ou naturel ! Selon les souhaits de chacun.

En plus d’être efficace et écologique, il est tendance !

Vous l’aurez compris, le liège est LE matériau alternatif au masque jetable, alors n’attendez plus et adoptez-le !

0